Exposition Médecine Traditionnelle


  • avatar image

    Une deuxième partie présente les croyances en matière de sorcellerie en Velay.

    avatar image

    Pour beaucoup, la sorcellerie est considérée comme la réaction des peuples primitifs ou des sociétés archaïques qui, redoutant le monde qui les entoure, en adorent les éléments, personnifient ses manifestations et tentent ainsi de les concilier. Historiens et sociologues pensent généralement qu'elle est une tentative pour échapper à des contraintes sociales écrasantes. Pour l'ethnologue, il s'agit de l'ensemble des pratiques aberrantes rencontrées en milieu populaire ou savant, aberrantes parce qu'elles ne rentrent pas dans le cadre de l'analyse rationnelle et de la "conscience analytique".

    avatar image

    En fait, en approfondissant la question, on s'aperçoit que l'ensemble des pratiques de sorcellerie ont entre elles un fil conducteur logique, bien que relevant d'un mode de pensée qui se situe aux antipodes de la pensée dialectique contemporaine. Pour la pensée rationaliste, si une bête ou un troupeau est malade, cela est dû à un empoisonnement ou à la présence de germes pathogènes, éventuellement à un manque de soins. La mentalité traditionnelle, dans un cas semblable, fournira une explication d'un tout autre ordre : la maladie vient du fait qu'on a transgressé, sans même le savoir un interdit, ou que quelqu'un a jeté un sort. Dans tous les cas de figure, quelque part, l'ordre naturel des choses a été dérangé. On ira donc quérir celui qui sait, qui connaît les moyens de rétablir cet ordre naturel : il s'agira du devin, du guérisseur ou du sorcier lui-même.


    avatar image

    Viennent ensuite les récits et témoignages recueillis au 19ème siècle ainsi qu'à l'époque contemporaine, attestant des survivances traditionnelles en milieu rural.