L'édito du Président La pression insupportable que fait peser la société occidentale sur ses propres membres et sur les sociétés traditionnelles qui ont réussi à subsister jusqu’à présent conduit à des débordements incontrôlés de la part de ceux qui tiennent les rênes du pouvoir tout comme ceux qui y aspirent. Le manque de discernement des politiques, aveuglés par les velléités d’une économie de production / consommation a conduit à des désastres humains considérables et irréparables. Les attentats du 11 septembre sont prétexte, pour cause de vengeance et de laver l’affront subi, à un retour à un manichéisme que l’on espérait voir disparaître progressivement. Le " Qui n’est pas avec nous est contre nous... ", prononcé sans ambiguïté par la plus grande puissance économique mondiale, ne laisse guère de choix à ceux qui ne connaissent pas les tenants et les aboutissants d’une politique inquisitoriale. La guerre sainte est rallumée, et l’on peut se demander qui a mis le feu aux poudres et qui serait en mesure de l‘arrêter. Dans l’espoir de lendemains meilleurs, certainement utopiques, quelques personnages tenteront sans doute dans notre pays de vouloir suivre l’exemple américain et redonner force et vigueur à un puritanisme se voulant fédérateur. Pour autant, pas question pour nous de cautionner un retour en arrière et de se réfugier dans une vision passéiste de la Tradition. Pas question non plus de laisser les despotes s’insinuer sur un terrain où ils n’ont rien à y faire : la sagesse des Anciens n’a rien de comparable avec leur prétentions. Une triviale confusion est à craindre. Il convient d’apprendre ce qu’est la Tradition, aujourd’hui et maintenant, en tant que véhicule d’une connaissance immémoriale, prenant des formes diverses et changeantes en fonction des peuples et des lieux où ils vivent. C’est avant tout une transmission vivante, universelle, unique et riche de ses différences. Nous sommes, à titre individuels et en tant que membres d‘une association consacrée à la sauvegarde du patrimoine humain, de petits maillons. Nous avons la possibilité de semer, mais il ne nous sera sans doute pas donner de récolter. Là est l’espoir de nos enfants, de nos petits enfants, peu importe le temps que cela prendra. Nous sommes cependant certain que tout ce travail n’est pas vain, que toute graine ne saurait tomber dans une terre stérile et sans eau. Peut-être est-ce pour réhumecter cette terre devenue trop sèche que des larmes devaient être versées...
Carnet de voyage Jérusalem 2000. © P. Mezzasalma
Extrait du BULLETIN DE LIAISON n°25
[./adherentspag.html]
[./adherentspag.html]
Vous êtes membre de l’association ? Cliquez ici
[./expo_sor_09pag.html]
Journal Un journal interne est adressé à tous les membres de l’association SEREST.
ACTIVITES
ACTIVITES
[./projets_01pag.html]
[./passe_01pag.html]
[./journal_01pag.html]
[./publications_010pag.html]
[./conferences_01pag.html]
[./activite_010pag.html]
ACTIVITES
[./exposition_sorcellerie_croyancepag.html]
[./archives_01pag.html]
[./actualite_01pag.html]
[./agenda_01pag.html]
[./presentation_serestpag.html]
[./activite_ethnologie_serestpag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]